Communiqué de la Toussaint

Protection des vivants et respect du deuil au temps du coronavirus

Cette année 2020 si particulière qui nous bouscule tant et qui continue de générer angoisse et inquiétude, nous a une nouvelle fois interrogé sur les manques et les besoins dans les milieux hospitaliers et les pratiques en milieux funéraires.

Comment faire respecter le choix et la volonté des défunts lorsque le virus intensifie les risques de contamination des vivants, des proches et des professionnels de santé et du funéraire ?

Comment ignorer ces familles qui n’ont pu dire au revoir à leur défunt, puis, ont été parfois contraintes ou interdites d’organiser une cérémonie funéraire si réduite soit-elle ? Les séquelles psychologiques sont importantes.

Nous avons dénoncé certains gestionnaires de crématorium qui, unilatéralement, ont interdit la célébration de cérémonies même avec moins de 10 personnes. Il n’est pas concevable que la Loi ne s’applique pas de la même façon dans les équipements de services publics funéraires : c’est un abus de pouvoir non justifié.

L’égalité pour nous se situe là aussi !

Face à cette épidémie, il faut saluer le courage et le travail du milieu médical (aide soignants, ambulanciers et tout le corps médical rassemblé) mais aussi la chaine des services élémentaires et nécessaires qui devaient perdurer au nom du service public : les agents des services d’état civil, les élus locaux toujours présents, ainsi que les agents des services funéraires pour l’organisation et la réalisation des obsèques, que les défunts aient été atteints ou non du covid.

Nous resterons vigilants aux côtés des pouvoirs publics, comme membre du Conseil National des Opérations Funéraires, sur l’application ou l’interprétation de la législation et demandons toujours la mise en place d’une autorité de protection des familles labellisée et financée par l’Etat.

Notre fédération bénévole et désintéressée agit à travers son réseau d’associations présentes sur le territoire national pour conseiller et accompagner les adhérents et les familles dans le respect de leurs libertés et en l’absence de tout intérêt commercial.

Pour toute difficulté ou question, n’hésitez pas à nous contacter.