« Laissons la terre aux vivants »


Communiqué de la Fédération Française de Crémation

En mai, fais ce qu’il te plaît… mais pas avant !

Cérémonies funéraires : certains seraient-ils au- dessus des lois ?

En cette période de crise sanitaire, certains crématoriums n’ont pas attendu le mois de mai pour faire ce qui leur plaisait, en ce qui concerne les cérémonies funéraires, sans respecter, ni appliquer, les directives gouvernementales. Quelques- uns ont revu leur position, mais pas tous ! Pourquoi ?

Certains seraient-ils au- dessus des lois ?

Une nouvelle fois, nous demandons aux Pouvoirs Publics, via les préfectures, et aux collectivités locales délégantes de faire respecter ces directives et de s’assurer de la réalisation effective du service public. C’est à la fois une question d’humanité, de respect et d’égalité des familles, afin de les aider à accepter le décès de leur proche, que souvent elles n’ont pas pu accompagner, et à entamer leur chemin de deuil !

Les trois documents joints témoignent de la diversité des cas  rencontrés par nos associations :

  • A Châlons en Champagne (51), les cérémonies continuent à être assurées
  • Au Mans (72), elles le sont depuis quelques jours… grâce à la démarche de l’AC du Maine auprès du préfet, lequel a accepté notre requête
  • A Perpignan (66), la directrice a persisté dans sa décision de fermeture du crématorium aux familles et empêché de fait toute cérémonie, malgré plusieurs interventions (préfet, maires, Association)

C’est dès le début du confinement que certains ont décrété la fermeture au public de leur équipement pour les familles et la non- réalisation de cérémonies d’obsèques !

Les directives gouvernementales ne sont donc pas respectées* :

  • En ce qui concerne l’organisation des cérémonies funéraires: « Leur tenue n’est pas remise en cause …leur format est nécessairement adapté et limité, le maire exerçant le pouvoir de police des funérailles et des cimetières»
  • En ce qui concerne la présence des proches au sein d’un équipement:

« Les équipements funéraires doivent rester ouverts, y compris en période de confinement. Le nombre de personnes autorisées à entrer dans le crématorium ou dans la chambre funéraire, doit être limité par les gestionnaires de l’équipement, à un nombre très restreint »

*loi n°2020-290 du 23 mars 2020, décrets n° 2020- 293 du 23 mars, n° 2020- 352 du 27 mars, n° 2020- 384 du 1er avril, fiche d’application actualisée de la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) pour la mise en œuvre de ces textes, applicables jusqu’à l’expiration d’un délai d’un mois au -delà de la date de cessation de l’état d’urgence sanitaire (à ce jour le 24 mai)


Quelques membres du Conseil d’Administration avec la nouvelle Présidente.

Amis crématistes, vous désirez être vraiment conseillés, informés, aidés sans arrières pensées commerciales, vous pensez avoir besoin d’accompagnement lors du décès d’un de vos proches; venez nous rejoindre en adhérant à notre association en imprimant le bulletin d’adhésion ou en téléphonant au 06 65 21 39 24.


« Association Crématiste de la Creuse   

Téléphone: 06 65 21 39 24

3 Rue Maurice ROLLINAT

23000 GUÉRET

La Présidente et les membres du Conseil d’Administration vous souhaitent une très bonne année 2020….et surtout une très bonne santé.

Pourquoi adhérer à notre association crématiste?

« Préparer sa mort, c’est affronter une réalité double : exprimer des volontés dont on ne saura jamais si elles ont été respectées. C’est prévoir un « après » dont on ignore tout. Préparer son « après mort » c’est aussi prendre conscience qu’un jour on ne pourra plus agir.
On peut exprimer des « vœux ». Pour qu’ils deviennent « faits » il faudra que ceux qui nous survivront agissent en les respectant.
Qui seront les acteurs de nos obsèques ? Les soignants, les entreprises de Pompes Funèbres, les membres de la famille, les amis, et aussi pour certains les prêtres, chacun avec son point de vue, ses contraintes, ses habitudes, ses intérêts.
Chaque situation est unique et on ne peut pas tout prévoir à l’avance. Mais chacun peut fournir suffisamment d’éléments pour que l’essentiel de ses volontés soit réalisé.
L’association crématiste est d’abord un lieu d’Écoute, de Compréhension et de Conseils.
* Elle aide chacun, de son vivant, à préparer ses obsèques : elle apporte suffisamment d’informations pour permettre à chacun d’être assuré que ses choix personnels seront respectés.
Ces échanges, ces conseils permettent de se sentir moins seul face à l’idée de sa propre mort.
* En étant dépositaire d’un modèle de testament olographe crématiste qu’elle peut aider à rédiger, elle a les moyens de s’assurer que les volontés du défunt (conformément à la loi de 1887) seront respectées. Elle peut agir juridiquement en cas de non respect du mode d’obsèques.
* Au moment du décès, elle conseille et aide les familles dans la préparation des obsèques. Il est nécessaire pour cela qu’elle soit informée du décès car elle n’a pas vocation à se substituer à la famille. Son rôle est d’accompagner (écoute, conseils, présence) dans ces moments difficiles.
Les associations crématistes sont régies par la loi de 1901, elles sont apolitiques. Elles respectent les choix religieux ou non de chacun. Elles sont gérées par un groupe d’administrateurs bénévoles.
Hier, les associations crématistes, regroupées au sein de la Fédération Française de Crémation ont œuvré pour la mise en place d’un réseau de crématoriums. Cette action de tous les instants pour défendre, assurer et conforter la crémation auprès des municipalités, des autorités départementales, régionales et nationales, a permis son développement actuel.
Aujourd’hui, elles continuent :
• d’intervenir dans toutes les instances pour maintenir la liberté suscitée par la pratique de la crémation.
• d’agir auprès des pouvoirs publics pour la mise en place des équipements indispensables au mode d’obsèques crématistes,
• de défendre les droits de consommateur, en agissant pour rendre la pratique de la crémation la moins onéreuse possible et en dénonçant les éventuels abus,
• d’agir pour veiller à la protection de la nature et de l’environnement,
• de participer à la gestion de certains crématoriums (SEM, comités d’éthique…)

Pourquoi choisir la crémation?

la crémation apporte une solution à la fois rationnelle et hygiénique:
– il y a beaucoup moins de pollution
– il n’y a plus de décomposition organique et donc plus de risque de contamination
– plus besoin d’immenses cimetières, véritables déserts de pierres …. mais des Columbariums, des Jardins du Souvenir ou des Cavurnes.
– Les frais d’obsèques sont moins importants car nous n’avons plus besoin de tombes couteuses
– et, c’est important, il n’y a plus d’interdiction de l’Eglise catholique pour la crémation depuis 1963. La crémation existait, il y a des millénaires. Elle reste la solution de demain.

INFORMATIONS pour nos ADHERENTS.

Nous vous rappelons que nous tenons à votre disposition des exemplaires-types de « Testament Crématiste » ainsi que des formulaires pour le déroulement des obsèques.

N’hésitez pas à nous contacter. (Vous avez nos coordonnées dans le chapitre « Membres du Conseil d’Administration »)

Nous tenons aussi à votre disposition « un Livret d’Accueil » que nous remettons à chaque nouvel adhérent pour qu’il puisse connaître les démarches à suivre suite à la nouvelle loi sur la législation funéraire.

Chaque adhérent reçoit régulièrement un bulletin d’information de la part de l’association ( la Sublimation Crématiste). Ce bulletin a pour but de transmettre les dernières dispositions cinéraires, les informations sur les coûts, et toutes les réponses que nos adhérents peuvent se poser concernant la crémation.